Bref historique de la forêt naturelle

      La forêt de la Lama (ou forêt de Kô) est située à une centaine de kilomètres au Nord de Cotonou. En 1946, lorsqu’elle fut constituée en forêt classée, elle couvrait 16250 hectares dont près de 11000 de forêt dense. 

        Cinquante ans plus tard, seuls 1900 ha de cette forêt dense subsistent encore, au cœur de cet ensemble, dans la partie désormais intégralement protégée appelée noyau central. Ce déboisement dévastateur, aujourd’hui stoppé, était le fait aussi bien des Hollis, agriculteurs migrants venus à partir des années 50 du Nord-Est et installés dans la forêt, que des populations riveraines, d’origine Fon et Aîzo. 
Cependant, malgré ces atteintes irréparables, la forêt de la Lama constitue encore une réserve naturelle unique, tant par son étendue que par l’originalité et la diversité de sa faune et de la flore.
        La Lama s’est développée sur des sols particuliers, les vertisols noirs, riches en argile (Kö en Fon) et en humus. Alliés à un climat où domine une humidité continuelle, ils sont à l’origine de la spécificité des espèces végétales qui caractérise le noyau central de la forêt et qui offre refuge et nourriture à un foisonnement d’espèces animales.

Nos Partenaires

Statistiques visiteurs

166575
Aujourd'hui
Dans le mois
Depuis toujours
358
16014
166575

Abonnez vous à notre newsletters